«

»

jan 16 2013

35 repères pour mieux travailler de chez soi [Chronique]

35 repères pour mieux travailler de chez soiPhrase-résumée de « 35 repères pour mieux travailler de chez soi – Les secrets pour gagner en efficacité professionnelle et s’épanouir ! » :

« Vous êtes indépendant ? Autoentrepreneur ? Salarié, mais il vous arrive de travailler de chez vous ?

Alors ce livre est fait pour vous ! Ce guide pratique va vous inspirer et va vous aider à être plus performant, plus organisé, plus épanoui. En 35 repères, vous apprendrez à concilier votre vie personnelle et professionnelle(même si c’est dans le même lieu).

Vous apprendrez aussi à lutter contre la procrastination et vous allez mettre en place de nouvelles habitudes pour être plus efficace et heureux ! »

Quatrième de couverture

De Christie Vanbremeersch et Marie Bousquet, éditions LEDUC.S, 2012, 256 pages

 

Chronique et résumé de « 35 repères pour mieux travailler de chez soi » :

 

Ce livre s’adresse à tous ceux qui travaillent à domicile, que ce soit des auteurs de livres, des free-lances en graphisme en traduction, des travailleurs indépendants et aussi tous ceux et celles qui pratiquent le télé-travail, phénomène en plein essor. Nous sommes de plus en plus nombreux à rejoindre ce mode de vie.

Mais travailler de chez soi ne s’improvise pas. Nous gagnons en liberté et autres avantages, mais il y a aussi de fortes contraintes à assumer. Nous sommes notamment livrés à nous-même, ce qui peut entraîner des dérapages. Ainsi, ce livre propose, en 35 repères classés en 5 parties, des conseils pour travailler ou mieux travailler chez nous.

Travailler chez soi est d’abord un travail sur soi : êtes-vous capable de travailler chez vous, de vous organiser, de tenir un agenda… ?

Les auteures tirent leurs conseils de leur propre vécu, ayant toutes deux pratiquées le travail à domicile. Elles se sont également fait aider par des experts afin de recueillir des conseils variés relatifs au travail chez soi.

 

  • Repère 1 : Je m’assure que je suis vraiment fait pour travailler chez moi… avant de me lancer

Ce repère est un préambule des 5 parties à suivre. Il propose un quiz de 9 questions pour déterminer dans quelle mesure vous êtes fait pour travailler chez vous.

Ensuite, les auteures nous rappellent quels sont les peurs et les désirs liés au fait de vouloir travailler à la maison. Peur de ne pas être rentable dans son activité, peur de l’activité avec des hauts et des bas, peur des obligations. À l’inverse, désir de disposer à sa guise de ses ressources, en temps et en argent, désir d’un beau cadre de vie, désir d’être présent et disponible.

Le livre explique ensuite quels sont les métiers rendent possible le travail à domicile, et pourquoi ce mode de vie peut rendre accroc ceux qui le pratiquent, de part ses aspects agréables et pratiques notamment.

 

Partie 1 : Le lieu

 

  • Repère 2 : Tu t’installeras là où tu te sens bien

Ce repère permet de définir le lieu de son bureau de travail dans la maison, quelle pièce utiliser ou ne pas utiliser, les choix à prendre pour améliorer notre cadre de travail.

Ces choix sont notamment fait en fonction de l’espace du lieu de vie, de ses occupants, et de l’endroit où vous vous sentez bien pour travailler et être productif.

Les auteurs recommandent de faire appel aux techniques du feng shui pour identifier la qualité énergétique d’un endroit et trouver les zones propices où travailler et celles où il ne faut pas travailler, et comment organiser son espace et son ambiance de travail.

 

  • Repère 3 : Tu délimiteras les territoires : le tien et celui des autres

Voilà un des points sensibles du travail à domicile : délimiter sa zone de travail lorsque l’on travaille depuis chez soi. Comment faire pour être présent, physiquement, mais absent, psychologiquement ?

Ainsi les auteurs posent la question et donnent des éléments de réponse : pour mêler concentration et convivialité, faut-il choisir de travailler isolé ou au milieu des « choses » ? Quels sont les avantages et les inconvénients de chacun ?

 

  • Repère 4 : Tu ne lésineras pas sur le matériel

Pour travailler confortablement et être productif, il est nécessaire d’acquérir un minimum de matériel, que ce soit une chaise confortable, des armoires de rangement, des accessoires décoratifs…

Sachez vous choyez et vous entourez des objets qu’il vous faut.

 

  • Repère 5 : Tu seras fée du logis

Une des conséquences de travailler de chez soi, est de laisser traîner ses affaires, de s’installer ou bon nous semble.

Ainsi, une des premières attitudes à adopter, est de ranger son espace de travail. Ceci aura pour effet de vous rendre les idées plus claires en rangeant et en plaçant les objets au bon endroit, mais aussi de vous changer les idées et de gagner en estime de soi.

Des techniques simples sont présentées afin d’être efficace dans le rangement.

 

  • Repère 6 : Tu changeras de crèmerie

Il ne faut pas hésiter à changer de décors lorsque l’on se lasse de travailler toujours au même endroit, que l’on est plus stimulé.

Il peut s’agit autant d’aller prendre l’air pendant une heure dans un café afin de relire un document, que de se mettre au vert quelques jours pour travailler vue sur la mer, ou encore de décider d’aller travailler définitivement ailleurs.

Pour ce faire, sachez trouver les bons endroits, ceux qui vous apportent de l’énergie au travail, et les bons moments où vous avez besoin d’un coup de boost et de retrouver de la liberté.

 

  • Repère 7 : Tu choisiras bien ton lieu de rencontres avec partenaires et clients

Dans le cas ou vous côtoyez des interlocuteurs professionnels, ce repère donne des conseils pour décider où les rencontrer, ce qui peut être d’autant plus problématique si vous ne possédez pas de bureau à l’extérieur et que l’on ne souhaite pas perdre en crédibilité.

La première alternative est bien entendu d’accueillir vos partenaires chez vous, mais les inconvénients sont nombreux, en terme d’image et d’interférence avec la vie privée.

Une alternative dans ce cas est de vous déplacer chez vos clients, ou de leur donner rendez-vous dans des lieux publics, comme les cafés.

 

Partie 2 : Le temps

 

  • Repère 8 : Tu commenceras ta journée par un vrai moment pour toi

L’inconvénient de travailler à domicile, est que l’on ne doit pas se déplacer physiquement pour aller au travail. Or, cette phase nous permet de nous préparer à la journée à venir, mais aussi de se détendre, d’écouter de la musique.

Maintenant que vous travaillez chez vous, le risque est grand que vous passiez directement du lit au bureau.

La solution est ainsi de commencer chaque journée en faisant quelque chose pour soi, quelque chose qui vous fait plaisir, avant de commencer le travail. Et ce, sans culpabiliser ! Cela peut être prendre un café devant la fenêtre, faire des étirements, ou du sport, prendre un bain, prendre l’air et aller acheter le journal…

 

  • Repère 9 : Tu découperas ton temps : Quand tu travailles, travaille !

L’avantage de travailler chez soi, c’est que l’on a personne derrière pour vérifier notre travail. Mais cet avantage est également un inconvénient : vous êtes responsable de votre travail.

Ainsi, il est nécessaire d’appliquer certaines règles afin de rester organiser, notamment en utilisant un planning, avec des objectifs et limités dans le temps.

Il ne faut pas non plus tomber dans le piège de travailler sans fin. Posez des limites afin de ne pas passer tout votre temps à travailler pour vos clients, en définissant de manière précise vos plages horaires, vos limites spatiales (je ne travaille que dans mon bureau et pas dans le salon), et la limite de vos tâches à accomplir pour mener à bien vos projets.

 

  • Repère 10 : Ton temps aussi est précieux

Quand on travaille de chez soi, les autres personnes ont souvent tendance à croire que l’on a tout le temps pour nous. Le fait de disposer, du moins en théorie, de tout notre temps, n’autorise pas les autres à l’utiliser à leur guise.

Cela implique de savoir dire non à certaines sollicitations extérieures pour vous accorder plus de temps à vous, à vos loisirs, à votre vie.

 

  • Règle 11 : Tu organiseras ta journée en fonction de ton biorythme

Au cours de la journée, notre énergie n’est pas constante. À certains moments, nous nous sentons bien et débordons d’enthousiasme, à d’autres nous le sommes moins.

Ainsi, il est nécessaire d’exploiter au mieux cet avantage de travailler chez soi : organiser son emploi du temps en fonction de son propre biorythme.

Au moment où vous êtes le plus en forme, pratiquez des tâches difficiles. Pendant les heures moins porteuses, accomplissez des tâches plus faciles. Et lorsque vous traversez des heures creuses, autorisez-vous à faire autre chose, comme faire du sport, faire une sieste, rencontrer un ami…

 

  • Repère 12 : Tu te fixeras un objectif par jour

Ce repère vise à lutter contre l’éparpillement qui nous guette lorsque l’on a trop d’objectifs à atteindre, source de pression et de stress.

Ainsi, pendant les périodes où le travail s’accumule, il est important de faire en priorité ce qui est important pour vous, en vous posant la question : « si je ne pouvais faire qu’une seule chose aujourd’hui, qu’est-ce que ce serait ? »

 

  • Repère 13 : Tu ne te précipiteras pas sur le frigo… et feras une vraie pause pour le déjeuner

Travailler à la maison nous soumet souvent à la tentation de nous ruer sur le réfrigérateur ou de grignoter à la moindre envie… sans parfois même avoir faim. Ce qui n’est productif ni en termes d’équilibre alimentaire ni en termes d’énergie.

Ainsi, ne mangez que lorsque vous avez réellement faim. Manger par plaisir, et non pas addiction. Ensuite, il convient de manger de manière consciente, en prenant une vraie pause déjeuner et une vraie rupture dans votre travail.

 

  • Repère 14 : Tu prendras chaque semaine un rendez-vous avec toi-même

Chaque semaine, prendre un rendez-vous avec soi-même, de 30 minutes à 1 heure, permet de faire le bilan de la semaine écoulée, et de définir ce que l’on veut accomplir la semaine à venir.

Qu’est-ce qui m’a fait du bien la semaine écoulée ? Qu’est-ce que je décide de faire cette semaine ?

Choisissez le meilleur moment pour faire cette réflexion. Cette organisation vous aidera notamment à vous sentir davantage maître de votre temps.

 

  • Repère 15 : Tu trouveras tes solutions antiprocrastination

La procrastination, ou l’art de remettre au lendemain ce que vous pouvez faire aujourd’hui, est un mal qui menace tous les êtres vivants, et en particulier les travailleurs à la maison, notamment face à une tâche difficile ou rébarbative.

Ainsi, vous devez commencer à identifier les blocages. Pourquoi n’y arrivez-vous pas à accomplir cette tâche ? Que cache votre stratégie d’évitement ? Est-il temps de prendre des vacances ?

Ensuite, fomentez des stratégies efficaces afin de vous assurez que les choses qui doivent être faites le sont. Organisez-vous notamment en définissant des objectifs précis, limités dans le temps.

 

  • Repère 16 : Tu prendras de vraies vacances

Lorsque l’on est indépendant et que l’on travaille chez soi, il peut devenir très difficile de se déconnecter du travail et de prendre des vacances. Mais tout le monde à besoin de se débrancher complètement pendant un moment.

Ainsi, il est essentiel de savoir s’arrêter, car à côté du travail, nous avons aussi un corps, une vie, une famille, des aspirations et besoin d’air nouveau pour bien redémarrer. Il est nécessaire de s’organiser à cet effet.

 

Partie 3 : La sociabilité

 

  • Repère 17 : Tu ne feras pas porter toute la charge à ton entourage personnel

Lorsque l’on travaille à la maison, on a toujours besoin de stimulation, de soutien, de voir des gens. Or, nous sommes seuls : plus de patron, plus de collègues. Nous ne savons pas vers qui nous tourner, par exemple en cas de problème.

Ainsi, l’entourage personnel ne peut pas à lui seul supporter vos problèmes, vos réflexions, vos peurs. Il vous est nécessaire d’élargir votre palette de contacts et d’entrecouper vos journées d’une présence humaine. Rencontrer des gens suscite par ailleurs l’émergence d’idées nouvelles, des réactions d’un point de vue extérieur, la réflexion de nouvelles directives.

 

  • Repère 18 : Tu sauras t’entourer (le work buddy)

Certains moments, la concentration est à son paroxysme. Vous êtes productif, et vous avancez dans vos projets. À contrario, en cas d’échec dans votre projet, votre moral tombe au plus bas, vous êtes emparé de solitude et de désarroi.

Ainsi, les émotions évoluent au cours du temps, de la journée, de l’année. Nous avons besoin de les partager. Et à nouveau, notre conjoint ne peut pas porter la charge à lui de toutes nos émotions.

Le work buddy répond à cette difficulté. L’idée est de trouver une ou plusieurs personnes pour partager ses émotions, vous soutenir, voire collaborer ensemble. Plusieurs possibilités existent afin que chacun puisse trouver ses work buddy.

 

  • Repère 19 : A ton réseau, tu donneras en premier

L’idée de ce repère est lorsque l’on rend un service avec le cœur, c’est à dire gratuitement, ce service est très souvent rendu au-delà de ses espérances.

Il faut ainsi savoir offrir ses services, et ne pas attendre que l’on nous rende un service pour donner un premier.

La générosité, en plus de vous donner de la satisfaction personnelle, a un effet boomerang. Le tout est de bien savoir comment donner de soi en premier.

 

  • Repère 20 : Tu ne lésineras pas sur les bonnes nouvelles

Ce repère vise à rendre les réseaux efficaces, en utilisant des flash news.

Les flash news sont des bonnes nouvelles professionnelles qui vous concernent et que vous pouvez communiquer rapidement et facilement auprès de vos relations. Cela a le don de vous mettre dans un état d’esprit positif, et si vous utilisez les flash news dans les règles de l’art telles que décrit par les auteures, vos interlocuteurs vous placent alors comme une ressource et non comme un sollicitateur, ce qui fera toute la différence.

 

  • Repère 21 : Tu créeras ton propre réseau sur la base de ton expertise

Créer votre réseau autour de votre passion ou de vos compétences clés a plusieurs avantages pour vous. Vous allez pouvoir communiquer à son sujet, créer de la valeur et montrer ce que vous savez, rendre service tout en vous amusant, et surtout générer une bonne réputation sur vous et gagner en prestige afin de conquérir et fidéliser de nouveaux clients.

Bien sûr cela demande du temps et de l’énergie, mais si vous respectez les 10 points clés énoncés dans ce repère, vous récolterez les fruits de votre investissement. Certaines personnes ne pourront plus se passer de votre réseau et vous deviendrez une référence incontournable dans votre domaine.

 

Partie 4 : L’énergie

 

  • Repère 22 : Tu chériras la variété (déroulement des journées, tâches…)

Afin de donner à chaque journée une saveur particulière, et donc d’interrompre la monotonie qui peut vous épuiser, il vous est nécessaire de d’organiser votre emploi du temps en variant la nature des tâches à accomplir au fur et à mesure de la journée. Alternez les tâches faciles et difficiles, à l’intérieur ou à l’extérieur… afin d’éviter de vous ennuyer.

Et le soir, faîtes un rapide bilan de votre journée, afin d’ajuster vos activités de la manière la plus efficace possible.

 

  • Repère 23 : Tu feras la liste de tes réussites

Faire la liste de vos réussites passées peut vous permettre, dans les périodes difficiles, de reprendre confiance en vous.

Les auteures proposent de chercher, dans votre vécu et votre expérience, 8 réussites dont vous êtes particulièrement fiers, et de les analyser.

Un autre conseil est de partir à la pêche aux compliments. C’est-à-dire, de demander aux autres ce pour quoi vous êtes bon, et de noter leurs appréciations. Votre confiance en ressortira regonflée, vous aurez un portrait de vos compétences et de vos qualités.

 

  • Repère 24 : Tu n’oublieras pas d’apprendre

Il est absolument nécessaire que vous soyez sensibilisé à l’importance de vous former tout au long de votre carrière. C’est une erreur grave et improductive de penser rester sur les acquis de ce que vous avez appris à l’école.

Apprendre des choses nouvelles, en plus de lutter contre l’épuisement et la lassitude, vous permet de renforcer vos connaissances dans votre domaine et de vous lancer sur de nouvelles pistes.

Lorsque l’on travaille à son propre compte, personne ne pourra entreprendre les démarches de formation à notre place, car nous n’avons pas de chef ou de service RH pour gérer notre carrière. Vous devez ainsi vous prendre en charge pour poursuivre votre apprentissage, continuer de progresser, dans votre domaine ou même dans des domaines annexes.

Cela peut être en lisant, en participant à des formations ad-hoc, en discutant…

 

  • Repère 25 : Tu feras avancer tes projets personnels

Dans la vie, il n’y a pas que le travail. Vous devez également vous occuper de vous, de votre intérieur, et pas seulement de vos produits, de vos clients, de votre activité.

Le risque, à vouloir trop en faire, est de s’enfermer dans votre travail, et dans votre bureau, tel un zombie, jusqu’à s’en dégoûter.

Il vous est ainsi nécessaire de régulièrement prendre du recul, de varier vos tâches, de vous faire plaisir, et de créer des activités annexes autour de votre activité principale qui vous stimule, vous apporte de l’énergie et de l’envie.

Cela nécessite dès lors de se réorganiser pour gagner du temps à consacrer à ces nouvelles activités.

 

  • Repère 26 : Tu t’entoureras d’un mentor et d’un coach

Un des principaux inconvénient, lorsque l’on travaille seul, c’est de ne pas côtoyer de nombreux interlocuteurs pour discuter de votre travail, vous aider à débloquer certaines situations difficiles.

Vous devriez prendre du recul, mais votre position centrale dans votre projet ne vous le permet pas.

Ainsi, avoir un coach et un mentor est indispensable afin de régler certains de vos problème, et de vous aider à avancer. Il s’agit d’un petit luxe qui peut vous rapporter gros.

 

  • Repère 27 : Tu prendras un risque par jour

Un autre inconvénient du travail à domicile est qu’il peut nous installer dans une zone de confort, ennuyante, sans excitation. Or, trop de confort tue la créativité, l’énergie, l’enthousiasme.

Il est ainsi nécessaire de se créer une pression positive afin de vous redonner de l’élan pour avancer.

Pour se faire, rien de plus efficace que de prendre des risques. Les risques sont stimulants, excitants… et effrayants ! Risquer vous permet de d’apprendre, de grandir, de vous dépasser.

Ainsi, fixez-vous des challenges, et prenez un risque par jour. Ce risque peut autant être lié à votre travail qu’à votre vie personnelle, par exemple un défi sportif.

Attention toutefois à ne pas vous brûler les ailes en prenant des risques inconsidérés !

 

  • Repère 28 : Tu t’autoriseras à faire la sieste

En période de stress, nombreux d’entre nous avons des difficultés de sommeil. Nous dormons mal, sommes fatigués au réveil, accumulons les heures de sommeil perdues.

Un remède efficace à ce problème est la sieste. D’autant plus qu’une sieste est courte, un quart d’heure suffit pour récupérer.

Ainsi, une sieste régulière et quotidienne vous rendra plus efficace et améliorera votre santé de manière globale.

 

  • Repère 29 : Tu auras une pratique sportive régulière

Lorsque l’on travaille à domicile et que l’on n’évolue pas dans un environnement qui nous stimule, nous avons tendance à négliger les activités sportives, alors même que nous sommes maître de notre emploi du temps et qu’il ne tient qu’à nous de nous organiser pour les pratiquer.

Or, il existe de nombreuses raisons et avantages pour faire du sport. Citons par exemple le gain de souplesse et la posture, la reprise de contact avec son corps, se décharger de son énergie négative, être en contact avec la nature, renforcer son cœur, la reprise de confiance en soi…

Il est ainsi indispensable de s’organiser pour commencer à pratiquer dès aujourd’hui au moins une activité sportive afin d’améliorer son bien-être.

 

  • Repère 30 : Tu trouveras des solutions antistress

Le fait de travailler seul chez soi, et de devoir tout gérer tout seul peut être source de beaucoup de stress et autres émotions négatives comme l’angoisse, la peur… Si rien n’est fait, ce stress peut s’entretenir, jusqu’à nous épuiser.

Or, des solutions existent existent pour lutter contre le stress et l’éliminer, encore faut-il les appliquer. Les auteurs nous proposent de nombreuses pistes à cet effet, à chacun de choisir celles qui lui correspondent le plus.

 

Partie 5 : Les clients

 

  • Repère 31 : Tu t’appuieras sur des professionnels

Une des tendances des travailleurs indépendants est de tout vouloir faire seuls. Or, il y a beaucoup de choses à faire, que ce soit dans la vie professionnelle ou personnelle. De plus, nous n’avons pas toujours les compétences nécessaires pour réaliser toutes les activités nécessaires.

Et à trop vouloir faire de chose, court le risque de s’épuiser et de ne finalement rien réussir.

Vous devez ainsi admettre que vous ne pouvez pas tout faire, et apprendre à oser à demander du soutien et à déléguer certaines tâches à d’autres personnes, dont des professionnels, qui vont vous aider et vous alléger.

Ainsi, commencez à prendre conscience de tous vos besoins, et ensuite recherchez les bonnes personnes pour satisfaire ces besoins à votre place, afin de ne plus être seul à tout porter.

 

  • Repère 32 : Tu communiqueras régulièrement à propos de ton travail

Une des conséquences de la liberté de pouvoir travailler de chez soi est qu’il n’y a personne pour vérifier notre travail. Les gens peuvent ne pas savoir ce que nous faisons.

Ainsi, nous devons régulièrement communiquer à ce sujet. Faire savoir ce que l’on fait, ce que l’on sait.

Les auteures nous proposent plusieurs outils pour arriver à cette fin, avec de nombreuses conséquences positives. Par exemple, vos interlocuteurs professionnels seront informés de votre avancement, de vos initiatives. Vous pourrez leur communiquer vote dynamisme, leur prouver ce que vous savez.

Aussi, cela vous permettra de prendre du recul sur votre activité, de formaliser vos résultats, et de recenser vos réussites.

 

  • Repère 33 : Tu es responsable du cadre

Dans votre activité de travailleur indépendant, il vous est nécessaire de fixer un cadre autour de vos projets, en particulier pour vous interlocuteurs, qui ont besoin que vous les rassurez, que vous savez où vous allez.

Définissez quelles sont les conditions de votre travail, le périmètre, les limites, les objectifs, afin de clarifier vos activités et votre rôle.

 

  • Repère 34 : Tu choisiras tes partenaires et tes clients

Lorsque l’on s’investit beaucoup dans son travail, et que l’on est en relation directe avec ses clients, il est important de bien choisir ces derniers.

L’intérêt est que vos clients et vous soient satisfait les uns des autres, qu’à l’issue d’une rencontre, chacun reparte heureux et plein d’énergie.

Quel est votre client idéal ? Où se trouve-t-il ? Visualisez-le. Ainsi, vous devrez sûrement sélectionner certains de vos clients, suivant vos propres critères. Les auteures nous en proposent une liste non exhaustive.

 

  • Repère 35 : Tu demanderas des feedbacks réguliers

Il est très enrichissant de connaître ce que vos interlocuteurs pensent de vous. Cela vous permet d’avoir des avis extérieurs, des retours d’expériences, savoir ce qui a fonctionné et ce qui peut être amélioré…

 

Ma critique de « 35 repères pour mieux travailler de chez soi » :

 

Ce livre est une mine d’or pour tout auteur auto-édité. Nous sommes très nombreux à pratiquer l’activité d’écriture depuis notre domicile. Ce livre nous est ainsi directement adressé.

Il ne fait plus de doutes que travailler chez soi demande de mettre en place une organisation stricte et une discipline ad-hoc pour être aussi efficace que possible, éviter les distraction et la procrastination, conjuguer vie personnelle, professionnelle et familiale et ne pas sombrer dans la routine.

Bien sûr, pour nous auteurs indépendants, quelques repères seront moins intéressants que d’autres, cet ouvrage étant à la base destiné à toutes les personnes qui travaillent depuis chez elles, et pas seulement aux auteurs. Mais de manière globale, chaque repère vous sera utile au moins en partie pour améliorer votre situation.

Comme indiqué dans l’ouvrage, il s’agit d’une boîte à outils dans laquelle vous devez piocher ceux dont avez besoin en fonction de votre situation et de vos besoins. Très nombreux sont les repères applicables dans la vie en général, et pas uniquement concernant son activité professionnelle.

L’ouvrage est très bien structuré, grâce à ses 35 repères classés en 5 parties distinctes, abordant de manière pratique et concrète toutes les facettes du travail à domicile : le lieu, le temps, la sociabilité, l’énergie, les clients.

Aussi, le texte est très agréable et facile à lire (les auteures utilisant notamment le tutoiement) et très aéré, les éléments importants étant clairement mis en évidence. Des illustrations accompagnent les informations, rendant la lecture vivante et distrayante.

Les auteures savent de quoi elles parlent, ayant toutes deux travaillées à domicile à un moment ou à un autre de leur carrière. Elles nous parlent de leur propre expérience, et font appel à des avis d’autres personnes concernées et à des experts, ce qui enrichis l’ouvrage notamment avec des témoignages. À la fin de nombreux repères, les auteurs nous interrogent, et nous font poser les bonnes questions afin de pratiquer son introspective.

Un autre point positif de ce livre est qu’il n’est pas basé uniquement sur la performance, même si bien entendu elle est recherchée, mais aussi et surtout sur la qualité de vie et le bien-être personnel du travailleur dans son environnement. Le travailleur est placé au centre des réflexions, et non son travail en tant que tel.

Le tout, dans une démarche positive d’amélioration de ses conditions de vie et de travail, en bouleversant ses habitudes pour repartir du bon pied !

Ainsi, j’ai appris beaucoup de choses très utiles que je mets en pratique petit à petit, et surtout, ce livre m’a fait prendre conscience de certains éléments que je connaissais mais que je néglige.

Enfin et surtout, cet ouvrage m’a fait une sérieuse piqûre de rappel que ma place n’est pas en entreprise avec une hiérarchie au-dessus de moi à surveiller mon travail et à décider de ce que je dois faire ou ne pas faire, à faire un travail que je n’ai pas choisi mais que l’on m’impose, mais que j’ai bel et bien besoin d’indépendance pour m’épanouir, de jouir de mon temps comme je le souhaite, et d’être mon propre patron.

Bref, vous l’avez compris, si vous vous engagez sur la voie de l’auto-édition (et aussi si vous êtes déjà engagez !) et que vous travaillez depuis chez vous, ce livre très énergisant, regorgeant d’astuces et de conseils avisés, est fait pour vous !

 

Points forts :

  • Livre facile à lire, illustré et très pratique
  • Le travailleur et l’aspect humain sont placés au centre la problématique
  • Les conseils sont très pertinents et concrets avec un récapitulatif à la fin de chaque partie
  • Les auteurs parlent en connaissance de cause et les témoignages sont riches
  • Des ouvertures sont faites vers d’autres ouvrages pour les personnes qui souhaitent approfondir certains points précis

 

Points faibles :

  • On n’arrive pas toujours a bien s’identifier aux choix du quizz du préambule
  • Certains repères auraient pu davantage être développés, ou sous une autre forme

 

Ma note :

étoile pleine écrire et s'enrichir étoile pleine écrire et s'enrichir étoile pleine écrire et s'enrichir étoile pleine écrire et s'enrichir étoile pleine écrire et s'enrichir

 

Pour obtenir « 35 repères pour mieux travailler de chez soi », cliquez ici :

 

Partagez cet article avec vos amis :

2 comments

  1. Direct Etudiant

    Excellents repères pour le télétravail qui peuvent aussi (parfois) s’appliquer aux étudiants qui ont du mal à travailler chez eux par manque de concentration et d’efficacité.
    Une alternative au télétravail peut également être le coworking, si vous souhaitez une ambiance collaborative et plus de flexibilité sans pour autant travailler chez vous adoptez-le !

    1. Fred

      Bonjour et bienvenue sur le blog,

      En effet, vous faîtes bien de citer le coworking, ces espaces de co-travail qui permettent de ne pas s’isoler socialement dans une ambiance créative.
      J’en ai entendu le plus grand bien, et après avoir connu un grand succès aux Etats-Unis (ils auront toujours une ou 2 longueurs d’avance sur nous ceux-là !), ça se développe maintenant dans les grandes villes de France.

      La prochaine que fois que je me déplace dans une de ces villes, j’irai y faire un tour pour découvrir l’ambiance et peut-être y poser mon clavier !

      A bientôt, Fred

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *