Avantages et inconvénients de l’impression à la demande – Partie 1/2

avantages impression à la demande
– L’impression à la demande, une nouvelle solution qui permet à tous les écrivains de publier leur livre « papier » facilement –

Parmi les solutions d’impression qui s’offrent à l’auteur autoédité pour publier ses livres, vous avez sans doute déjà entendu parler de l’impression à la demande.

Également appelée POD, pour « Print On Demand » ou « Publish On Demand » (publication à la demande), l’impression à la demande permet de déclencher l’impression d’un ouvrage dès qu’une commande est passée par un client, et ce quel que soit le nombre d’exemplaires commandés.

Les solutions d’impression à demande sont généralement gérées par des plateformes en ligne spécialisées, sur lesquelles l’auteur autoédité télécharge les fichiers informatiques de son ouvrage et de la couverture associée. Ces fichiers sont ensuite stockés sur des serveurs sécurisés, et l’ouvrage est référencé dans le catalogue de la plateforme.

Le consommateur peut ensuite passer commande de l’ouvrage, ce qui déclenche immédiatement un ordre d’impression sur une imprimante numérique. Pour finir, le livre imprimé est directement envoyé au client, et l’auteur touche une rémunération.

En autoédition, cette solution de publication propose ses avantages et ses inconvénients. Dans la première partie de cet article relatif à l’impression à la demande, nous allons examiner ensemble quels sont tous les avantages.

Dans un second temps, nous analyserons quels sont les inconvénients de cette solution, et je vous donnerai mon avis quant à l’intérêt d’opter pour cette alternative.

Ainsi, sans plus tarder, voici l’ensemble des avantages de l’impression à la demande.

 

Pas de stock !

La principale spécificité de l’impression à la demande, par rapport à l’impression classique, est que les tirages ne sont pas planifiés à l’avance, mais déclenchés directement par la commande d’un client. Ainsi, l’auteur autoédité n’a pas besoin de se constituer un stock de ses livres pour répondre aux commandes de ses clients.

Le déclenchement de l’ordre d’impression est automatiquement envoyé à l’imprimeur après une commande. De ce fait, il n’y a ainsi aucun stock à prévoir et à gérer.

 

Pas de pilon

Supprimer le stockage permet d’échapper au pilon ! En effet, si votre ouvrage ne se vend pas, il n’y aura pas d’invendus, puisque l’impression se fait à la demande du client ! L’impression à la demande est ainsi une démarche écologique, car il n’y a pas de déchets pour cause d’invendus.

 

L’auteur n’avance pas d’argent

L’impression à la demande permet à l’auteur autoédité de ne pas investir dans l’impression d’un stock de ses livres, alors qu’il n’en a pas encore vendu un seul. Les coûts de gestion de stock, s’il y en a, sont également supprimés.

 

Un processus automatisé

À partir du moment où une commande est passée par un client sur une plateforme d’impression à la demande, tout le reste du processus est automatisé, de l’enregistrement de la commande à l’expédition de l’ouvrage au client. L’auteur ne s’occupe de rien !

Le seul travail de l’auteur consiste à télécharger sur la plateforme les fichiers numériques de son ouvrage et de sa couverture, et de fournir tous les renseignements nécessaires à la publication.

 

Des délais de validation et de production très courts

Lorsque l’auteur publie son ouvrage sur une plateforme d’impression à la demande, et à condition qu’il ne sollicite pas des services annexes (élaboration de la couverture, relecture et correction, mise en page…), les délais de validation de la publication par la plateforme sont généralement assez courts, de l’ordre de quelques jours.

Ces délais sont ainsi cohérents avec le principe de l’autoédition qui permet de publier ses écrits dans des délais restreints, au contraire de l’édition classique où les délais se comptent davantage en années qu’en mois…

Enfin, grâce aux nouvelles possibilités relatives à l’impression numérique, et à une logistique efficace, les délais sont de plus en plus courts entre l’enregistrement de la commande d’un client et l’envoi de son livre, de l’ordre de quelques jours.

 

Une édition inépuisable

Que ce soit maintenant ou dans 10 ans, il sera toujours possible d’obtenir votre ouvrage sur une plateforme d’impression à la demande, pourvu qu’il y ait un acheteur. Le message « stock épuisé » n’existe plus.

Les fichiers numériques du livre étant stockés sur des serveurs, ils ont une durée de vie infinie et peuvent être utilisés à tout moment pour obtenir une reproduction identique, même s’il se passe un grand écart temporel entre deux tirages.

 

Des sites d’impression locaux

Très généralement, les plateformes d’impression à la demande ont des contrats avec des imprimeurs de partout dans le monde. Ainsi, si un acheteur français commande un livre anglais sur la plateforme américaine lulu.com, le livre sera imprimé en France et expédié depuis la France pour limiter les coûts.

 

Une solution simple et ouverte à tous

Grâce à l’impression à la demande, tout le monde, sans exception, peut facilement obtenir entre ses mains son livre dans sa version imprimée.

Que ce soit pour vendre ses livres à un large public ou imprimer ses écrits sans objectif financier, comme ce serait le cas pour un mémoire d’étudiant, des travaux scientifiques, un livre-cadeau ou un journal intime, chacun y trouvera son compte.

 

Un livre personnalisé

Les plateformes d’impression à la demande proposent des options variées pour définir la version imprimée de votre ouvrage. En couleur ou noir et blanc, un large choix de formats, selon différentes possibilités de façonnage, avec couverture souple ou rigide… vous aurez toutes les possibilités d’obtenir le livre de vos souhaits. Certaines plateformes proposent également des modèles de couvertures personnalisables voire encore d’autres services supplémentaires (conseils littéraires, services de correction ou de mise en page…).

Enfin, il peut également être possible de personnaliser le document imprimé en intégrant des données du client, comme ses noms et prénoms, ce qui peut apporter une forte valeur ajoutée à l’ouvrage.

 

Vous décidez de votre marge sur le prix

En considérant les frais, taxes et commissions, l’auteur est libre de fixer sa propre marge. Attention toutefois : si l’auteur autoédité vend un même ouvrage sur plusieurs canaux de vente, la politique du prix unique du livre impose à l’auteur de vendre son ouvrage au même prix. La marge de l’auteur pourra ainsi varier d’un site à l’autre suivant les frais des canaux de vente utilisés.

 

Vous conservez vos droits d’auteur

En bénéficiant des services d’une plateforme d’impression à la demande, l’auteur conserve l’intégralité de ses droits d’auteurs, et donc ne les cède pas comme il le ferait à une maison d’édition traditionnelle.

 

Une solution flexible

Lorsqu’un livre est publié sur une plateforme d’impression à la demande, l’auteur est libre de modifier son ouvrage à tout moment. Des mises à jour régulières peuvent ainsi être apportées, ou simplement la correction de coquilles.

 

Facilité et durée d’archivage

Les fichiers numériques du contenu du livre et de sa couverture sont stockés sur les serveurs des plateformes utilisées. L’archivage de votre ouvrage est ainsi très simple à réaliser, sécurisé, et ce pour une durée illimitée.

 

Un prix dégressif selon la quantité commandée

La plupart des plateformes d’impression à la demande offrent une remise sur le prix de vente du livre en fonction du nombre d’exemplaires commandés. Même si le prix restera toujours supérieur à l’impression offset, l’auteur pourra ainsi, par exemple, se constituer un stock à prix « avantageux » afin de vendre ses ouvrages via d’autres canaux de vente.

 

ISBN et code-barres offerts par la maison

Un avantage intéressant proposé par certaines plateformes d’impression à la demande est l’attribution gratuite d’un numéro ISBN. L’obtention d’un numéro ISBN auprès de l’AFNIL est gratuite à la base, mais l’auteur n’a ainsi aucune démarche à effectuer à cet effet et aucun délai d’attente (3 ou 4 semaines en temps normal). Certaines plateformes d’impression à la demande proposent même de générer le code-barres à insérer sur la couverture du livre.

 

Des plateformes de vente en réseau

Certaines plateformes d’impression à la demande, comme lulu.com ou TheBookEdition, possèdent des partenariats avec d’autres plateformes de vente, comme Amazon, Barnes & Noble…

Ce qui veut dire que si vous référencez votre livre chez lulu.com, il sera automatiquement référencé dans le catalogue d’Amazon. Une pierre deux coups !

 

Une distribution non-exclusive

Lorsque vous publiez votre ouvrage sur une plateforme d’impression à la demande, rien ne vous empêche de le vendre via d’autres canaux de vente (site perso, librairie, Amazon…), car la distribution est non-exclusive.

 

Je vous donne rendez-vous dans un prochain article pour analyser ensemble quels sont les inconvénients de cette solution, et pour vous donner mon avis quant à l’intérêt d’opter pour l’impression à la demande pour vendre vos livres.

 

Et vous, utilisez-vous l’impression à la demande pour publier et vendre vos livres ? En êtes-vous satisfait ?

Crédits photos : Morris Rosenthal, Print-on-Demand Book Publishing

 

Partagez cet article avec vos amis :Share on FacebookTweet about this on Twitter

VOTRE LIVRE MÉRITE QU'ON EN PARLE

Le marketing est un raccourci pour que
ça marche vraiment pour vous.

Abonnez-vous à la newsletter
et recevez mon guide 100% gratuit :

Les secrets jalousement cachés
des grands éditeurs pour vendre

(7 plans d'enfer qui feront de vous
un auteur auto-édité heureux)

Commentaires

  1. a écrit

    Je vous remercie pour cet article, en optant l’impression à la demande, tout devient automatique, cela nous permet de faciliter les tâches de l’auteur.
    Avantage : on n’est pas obligé d’imprimer une série en une seule fois
    Inconvénient : une fois la série achevée, plus d’impression supplémentaire possible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *