Comment devez-vous indiquer les citations dans votre livre ?

Citation
– L’art d’utiliser des citations –

Déjà, c’est quoi, une citation ?

On peut classer les citations en deux catégories :

– les extraits tirés d’un ouvrage, et
– les paroles prononcées par des personnes.

Le principal intérêt d’utiliser des citations dans votre livre est d’illustrer et de valoriser votre texte.

Mais on n’utilise pas les citations n’importe comment. Et pour ne pas vous voir accuser de plagiat, voici les 2 obligations que vous devez absolument tenir :

 

1. Reproduire la citation textuellement

Textuellement, cela veut dire recopier un texte (ou des paroles) mot à mot, et même lettre par lettre, tel qu’il a été écrit à l’origine.

Cela implique de reproduire précisément la ponctuation originale, la mise en forme (gras, italique, etc.), les majuscules… et même avec les fautes s’il y en a !

Oui, je sais, pour ce dernier point c’est dur. Surtout que vos lecteurs risqueront de croire que c’est vous qui les avez faites, ces fautes ! Mais une astuce existe pour vous dédouaner…

 

2. Indiquer la source de votre citation

Quand vous indiquez des citations, le droit d’auteur doit être respecté.

Ainsi, vous devez citer vos sources. En soi, « rendre à César ce qui appartient à César ».

N’oubliez pas que les citations doivent aussi permettre à vos lecteurs d’aller plus loin pour en savoir davantage. Vous devez donc leur permettre de facilement les repérer et remonter à la source de l’information.

 

Comment écrire une citation ?

 

De manière générale, les citations sont indiquées entre guillemets.

Mais des subtilités existent. Pour les examiner, regroupons les citations en deux catégories.

 

Les citations courtes

C’est quoi, une citation courte ? 5 mots ? 5 lignes ?

Les avis divergent, et il n’y a pas de règle précise. Mais globalement, il est considéré qu’une citation courte comporte entre un seul mot et trois lignes.

Dans ce cas, la citation est directement insérée dans le texte et entre guillemets (« »). Ces derniers servent justement à isoler la citation.

De manière générale, les citations sont introduites de deux manières : soit avec un double point, soit directement incorporée dans la logique de la phrase.

  • Si elle est introduite pas un double point, le point final de la citation se met avant le guillemet fermant, et la citation commence avec une majuscule.

Exemple : Dans son livre Écritures – Mémoires d’un métier, Stephen King nous confie : « Écrire est magique, écrire est l’eau de la vie au même titre que n’importe quel art. L’eau est gratuite. Alors, buvez. Buvez, buvez à satiété. »

  • Si la citation est incorporée dans la phrase, elle perd son point final : ce dernier se met après le guillemet fermant (même si la citation est écrite en fin de phrase).

Exemple : « Tout écrivain, pour écrire nettement, doit se mettre à la place de ses lecteurs » est une perle de sagesse de Jean de La Bruyère.

Le premier mot de la citation s’écrit alors en minuscule, sauf s’il commence la phrase principale comme dans cet exemple.

Mais il y a des exceptions : si la citation se termine par un point d’exclamation, un point d’interrogation ou des points de suspension, elle conserve ces signes, de même que la phrase principale garde aussi sa ponctuation finale.

Exemple : Qu’on l’aime ou pas, Frédéric Beigbeder a tout bon lorsqu’il affirme que « tout bon livre doit savoir provoquer l’attente : lire, c’est attendre la suite ! ».

Enfin, si la citation inclut des mots déjà entre guillemets (par exemple, une citation dans une citation ; on parle aussi de citation double), ces derniers doivent être indiqués entre guillemets anglais (“ ”).

Exemple : À toutes les personnes qui doutent d’elles-mêmes, je ne pourrais mieux citer qu’André Gide : « Il y a d’admirables possibilités dans chaque être. Persuade-toi de ta force et sache te redire sans cesse : “Il ne tient qu’à moi.” »

À noter enfin que si votre citation est courte, mais que vous souhaitez la mettre clairement en valeur, vous pouvez procéder comme pour les citations longues : détaché du texte, avec un retrait et sans guillemets.

 

Les citations longues

Les citations de plus de trois lignes peuvent être indiquées de la même manière que les courtes, c’est-à-dire au sein même du texte.

Mais plus généralement, elles sont détachées du texte, et introduites par un double point. Dès lors, la citation forme un paragraphe indépendant, affiché en interligne simple.

Afin de mieux encore la repérer sur la page, la citation longue est indiquée avec un retrait par rapport à la marge de gauche. Dès lors, les guillemets ne sont plus nécessaires.

Exemple : Dans ma prochaine Chronique, je vais vous présenter La magie de voir grand de David J. Schwartz. En voici un aperçu :

Citation1

 

 

 

 

 

Comment indiquer les sources ?

 

Pour chaque citation, il convient d’indiquer a minima son auteur et la référence du texte source. Vous pouvez également apporter des informations complémentaires, comme la date de publication du texte cité et le numéro de page de la citation.

Bien entendu, si une citation correspond aux paroles prononcées par une personne, seule l’identité de cette dernière est indiquée.

L’indication de la source peut être effectuée de différentes manières :

1. Directement dans le texte

Voir exemple ci-dessus de la citation de Stephen King.

2. Dans une incise au cœur de la citation

Exemple : « Ce n’est pas la peine d’avoir du talent à la cinquième ligne, précise Françoise Giroud, si le lecteur ne dépasse pas la troisième. »

Cette incise doit être encadrée par deux virgules.

3. Entre parenthèses après la citation

Exemple :

« Si vous voulez avoir du succès, vous devez assumer la pleine et entière responsabilité de tout ce qui arrive dans votre vie. Ceci inclut vos réalisations passées, les résultats que vous obtenez aujourd’hui, la qualité de vos relations avec les autres, votre état de santé, votre condition physique, vos revenus, vos dettes, vos émotions – tout ! » (Jack Canfield, Le succès selon Jack)

4. Dans une note en bas de page (ou à la fin du document)

Dans ce cas, le dernier mot de la citation est suivi d’un appel de note (chiffre placé en exposant).

Exemple :

Citations2

 

 

 

 

 

 

Est-il possible de modifier une citation ?

 

Oui, il est tout à fait possible de modifier une citation.

Mais à certaines conditions…

 

Pour supprimer des éléments

Sous réserve de ne pas dénaturer la citation originale, vous avez le droit d’en supprimer une ou plusieurs parties (par exemple, un passage non essentiel de la citation).

Mais à une condition : indiquer la coupure en la remplaçant par trois points de suspension entre crochets : […]

Exemple :

« J’ai toujours cru en la puissance de la magie. Lorsque je n’avais rien à faire dans cette ville, je me rendais tous les soirs au sommet de Mulholland Drive, et, jetant un regard sur la ville, j’étendais les bras et je disais à haute voix : “Tout le monde veut travailler avec moi. J’ai un talent naturel d’acteur. Je reçois des offres géniales pour jouer au cinéma.” […] Il s’agissait d’affirmations extravagantes, contraires à tout ce que j’avais appris dans mon milieu familial. » (Jim Carrey)

Si ces points de suppression (entre crochets) se situent en fin de phrase, ils absorbent le point final de la phrase, qui est donc supprimé.

 

Pour ajouter des éléments

Inversement, vous avez aussi le droit d’ajouter des éléments.

Précédemment, nous avons vu que vous pouvez ajouter des incises. Mais vous pouvez également apporter d’autres précisions (par exemple, pour donner des renseignements supplémentaires), qui seront indiquées entre crochets.

 

Sic !

Enfin, si une citation comporte une erreur, une coquille, un passage douteux, étonnant… l’auteur peut décider de le faire suivre par le mot latin sic, qui signifie « tel que », indiqué entre crochets : [sic]

Exemple : « Si tu ne fais pas aujourd’hui ce que tu as dans la tête, demain tu l’auras dans le cul [sic]. » (Coluche)

Ainsi, l’auteur garantit reporter le texte tel qu’il l’a trouvé, et décline toute responsabilité.

 

Les règles présentées ici sont bien sûr valables selon que vous écriviez un livre ou un article de blog, peu importe.

Avant de terminer, sachez que vous pourrez trouver des citations écrites non pas entre guillemets, mais en italique.

Mais je ne vous recommande pas d’utiliser l’italique pour les citations. D’une part, l’italique est difficile à lire. Mais surtout, les guillemets permettent de beaucoup mieux mettre en valeur une citation dans un texte.

Préservez plutôt l’usage de l’italique pour d’autres emplois, tels que les mots en langues étrangères, l’indication de titres, certains noms propres, pour mettre en relief des mots (par exemple, employés dans un sens spécial), etc.

 

Voilà, vous êtes maintenant armé pour écrire des citations dans les règles de l’art !

 

Partagez cet article avec vos amis :Share on FacebookTweet about this on Twitter

VOTRE LIVRE MÉRITE QU'ON EN PARLE

Le marketing est un raccourci pour que
ça marche vraiment pour vous.

Abonnez-vous à la newsletter
et recevez mon guide 100% gratuit :

Les secrets jalousement cachés
des grands éditeurs pour vendre

(7 plans d'enfer qui feront de vous
un auteur auto-édité heureux)

Commentaires

  1. a écrit

    Excellent mon ami comme d’habitude. Des citations, j’en use et peut-être en abuse abondamment dans mon dernier essai : http://www.amazon.fr/gp/product/B00QCKXJ7I/
    Note que je n’oublie jamais d’en noter la source, même lorsqu’il est pioché dans un article sur le net, auquel car j’y ajoute le lien en fin de page.
    Bonne continuation
    Bien amicalement
    Jacky

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *