Ecrivain/Blogueur, 2 disciplines complémentaires pour être connu et reconnu

« Aujourd’hui, pour être écrivain auto-édité, il faut aussi être blogueur. »

 

Blog
– L’art d’écrire un blog –

Vous avez sûrement entendu cette maxime maintes fois.

Pourquoi ?

Parce que pour réussir grâce à l’auto-édition, vous devez vous faire remarquer auprès de votre public. Et un blog est l’outil idéal pour cela.

Tenir un blog est utile pour « sa com’ », comme on dit. Dans un article précédent, je vous ai déjà fait part de l’intérêt de tenir un blog pour un écrivain qui veut se faire connaître (et vendre son livre !).

Et pour ceux qui se cherchent encore des excuses, sachez qu’il n’est pas besoin d’avoir fait des études de programmation ou de posséder un bac+5 pour créer son blog. Aujourd’hui il existe des solutions clé en main, comme celles proposées par le site 1&1, et qui permettent à tous de devenir blogueurs, quelques soient vos connaissances.

Revenons maintenant à la subtile relation entre le blog et le livre.

Car ce que l’on précise beaucoup moins, c’est que bloguer et écrire un livre sont deux façons de travailler très différentes.

Voici quelques points sur lesquels il est important de ne pas trébucher :

  • La question de l’écriture régulière.
    Tenir un blog dans les règles de l’art nécessite d’écrire régulièrement, notamment pour fidéliser vos lecteurs. Perso, je publie un article par semaine. Certains postent quotidiennement, c’est encore mieux, mais tout le monde ne peut pas se le permettre.
    Alors que pour écrire un livre, seul le texte final compte, quel que soit le rythme avec lequel vous écrivez.
    Toutefois, pour arriver au bout de votre projet d’écriture de livre, une certaine discipline peut aussi s’avérer nécessaire, sous peine de ne jamais finir votre oeuvre. Ainsi, prendre l’habitude d’écrire régulièrement vous sera très bénéfique que ce soit pour alimenter votre blog comme pour avancer dans la rédaction de votre livre.
  • La question de la cohérence.
    Pour un livre, le texte doit être cohérent de la première à la dernière page.
    Alors que pour un blog, vous pouvez publier vos articles dans l’ordre que vous voulez, selon vos envies du moment, et sans chercher à créer une logique dans les sujets que vous traitez.
  • La question de la lecture.
    Sur un blog, le visiteur choisit ce qu’il veut lire selon ses intérêts : il s’attarde sur un ou plusieurs articles de son choix. Votre blog n’a pas besoin de plaire dans son intégralité.
    Alors que pour un livre, vous devez soigner chaque partie pour conserver l’intérêt du lecteur au cours de sa lecture, de la première à la dernière ligne de l’ouvrage.
  • La question de l’« infinitude ».
    Travailler avec Internet et un logiciel de traitement de texte facilitent énormément le travail d’écriture. Une manne incroyable de données et de sources à compiler s’offrent à vous. Revers de la médaille, il est facile de s’y perdre. Ne perdez pas de vue, lors de l’écriture d’un livre, qu’il faut savoir s’arrêter. Un blog n’a pas de fin, vous pouvez publier des articles à l’infini tant que vous avez de la matière et des idées à exploiter.
    Un livre doit en avoir une.

 

Maintenant que vous avez bien identifié les différences entre l’écriture d’un livre et celle d’un blog, vous pouvez exploiter tous les puissants avantages de ce dernier pour atteindre vos objectifs de réussite.

 

Un bon blog, véritable vitrine littéraire

 

Le blog est l’outil accessible à tout un chacun pour faire découvrir ses textes, et cela en touchant la plus grande réserve possible de lecteurs : les internautes !

Si votre blog est soigné, bien structuré et cohérent, il sera une magnifique vitrine pour votre com’ et votre livre. Les success-stories de l’écrivain-blogueur sont nombreuses. Un exemple ? L’auteur à succès Jean-Philippe Touzeau (30.000 exemplaires en auto-édition de sa série La femme sans peur) s’est fait connaître du grand public grâce à son blog Révolution personnelle.

Le tout est de maintenir une qualité et une régularité dans la rédaction de vos articles qui éveillera chez votre public l’envie de savoir ce que vous valez avec un livre !

Mettre des extraits de vos écrits téléchargeables en version PDF est aussi une option très efficace. Se dévoiler un peu stimule toujours l’envie et la curiosité. Osez le streap-tease littéraire !

 

Le blog comme passerelle pour atteindre vos lecteurs

 

L’avantage du blog sur le livre, c’est qu’il est interactif.

Grâce aux commentaires sous les articles, vous pouvez discuter avec vos lecteurs, les faire participer à la vie de votre blog. C’est en ce sens qu’un blog complète et enrichit votre travail d’écriture. Vous restez en phase avec vos lecteurs, et en leur faisant part de l’avancée dans l’écriture de votre livre, vous créez une relation de complicité avec eux.

En finalité, donnez-leur envie de lire (et donc d’acheter !) votre livre.

De plus, ne négligez pas le pouvoir motivateur de vos fidèles lecteurs. En vous mettant à nu, vous vous nourrirez des conseils et des encouragements donnés par votre public.

Il vous sera alors facile d’identifier ses attentes, et d’y répondre : votre livre (et votre succès !) ne pourra qu’être meilleur et assuré !

 

Et vous, êtes-vous déjà écrivain-blogueur ? Si non, quels freins vous en empêchent encore ?

 

Partagez cet article avec vos amis :Share on FacebookTweet about this on Twitter

VOTRE LIVRE MÉRITE QU'ON EN PARLE

Le marketing est un raccourci pour que
ça marche vraiment pour vous.

Abonnez-vous à la newsletter
et recevez mon guide 100% gratuit :

Les secrets jalousement cachés
des grands éditeurs pour vendre

(7 plans d'enfer qui feront de vous
un auteur auto-édité heureux)

Commentaires

  1. Fabienne Sartori a écrit

    Entièrement d’accord avec vous. Mes notes de lecture, d’expositions, mes coups de cœur sont sur le blog Nouvelles hip hop. Pour l’instant il n’y a pas beaucoup de « J’aime » ni de « partage » mais j’ai vu que la fréquentation est en hausse. Sans que je fasse de la publicité, pour l’instant.

    • a écrit

      Bonjour Fabienne,

      Ravi d’apprendre que vous vous êtes lancé dans le blogging !

      Il faut savoir que le succès d’un blog ne se fait pas « en 1 jour ». C’est un travail sur la durée.
      Si vous regardez les statistiques de mon article bilan « « Écrire… et s’enrichir ! » fête ses 2 ans ! Jeu-Concours : 18 livres phare à gagner« , vous constatez que l’audience de mon blog a démarré doucement, avant de prendre son élan.

      Votre blog est très jeune. Il va falloir lui laisser le temps de mûrir et de se faire une place dans la blogosphère.

      Par contre, l’URL de votre blog n’est peut-être pas optimale, avec vos nom et prénom, qui ne sont pas des mots clés utilisés sur Google par les internautes pour faire des recherches.
      Par exemple, http://nouvelles-hip-hop.fr pourrait être davantage efficace, avec les mots clés « nouvelles », « hip » et « hop ». Cela améliorera grandement votre indexation dans le moteur de recherche Google.
      Aussi, les blogs créés sur Over-Blog ne sont pas bien référencés par Google.
      Il est préférable d’acheter un nom de domaine sans « over-blog » à l’intérieur. Pour un prix modique, 1&1, OVH et compagnie proposent cette option.

      Et comme vous le dîtes, à ce jour, vous ne faites pas de publicité pour votre blog.
      Lorsque vous commencerez à en faire, par exemple sur les réseaux sociaux, vous constaterez une hausse significative de votre audience.

      Continuez sur cette voie.

      A bientôt,
      Fred

  2. a écrit

    Oui, je suis d’accord le blog se travaille sur la durée. Certains articles apportent des visites journalières, d’autres sont vites oubliés, d’autres sont redécouverts. Il faut voir le blog comme une plateforme pour l’auteur, qui permet de faire beaucoup de choses. Pour plus d’éfficacité, il est préférable de se concentrer sur un sujet, de bien structurer son blog pour que l’internaute sache où aller et qui vous êtes rapidement. Je blogue depusi 4 ans, j’ai tatonné au début, on apprend en faisant… Mon blog n’est pas encore abouti, mais il commence à avoir de beaux contenus qui attirent les visiteurs… Bon courage à tous et échangeons. On apprend beaucoup des autres.

    • a écrit

      Bonjour Chris,

      « Pour plus d’éfficacité, il est préférable de se concentrer sur un sujet »
      => Oui tout à fait. L’avantage de certains sujets, comme l’auto-édition ici, c’est qu’il y a mille et une choses à dire à ce sujet 😉

       » de bien structurer son blog pour que l’internaute sache où aller et qui vous êtes rapidement »
      => Oui, tu as tout à fait raison. Ainsi, ajouter des pages « Plan du site » (ou « Liste des articles » ici) et « A propos » est indispensable. Les lecteurs ont besoin de savoir qui se cache derrière un blog, cela rend le blog plus humain, la relation lecteur/blogueur plus proche et humaine. Et s’ils doivent fouiller en long et en large pour rechercher un article, ils abandonneront et fuiront pour ne plus revenir. Ce sont alors des lecteurs perdus.

      « Je blogue depusi 4 ans, j’ai tatonné au début, on apprend en faisant… »
      => Hé hé. On commence tous novices dans le blogging, et on se forme sur le tas. Le tout est de se lancer, et d’y aller étape à étape, à son rythme. En plus, de très nombreuses informations sont disponibles sur le web pour aider à créer son propre blog. Ensuite, on s’améliore à l’expérience, en pratiquant, comme tu le fais.

      Mon blog a déjà beaucoup évolué depuis sa naissance, fin 2012, et ce n’est pas fini.

      « Bon courage à tous et échangeons. On apprend beaucoup des autres. »
      => Exactement. Ce n’est pas en restant dans son coin qu’on avance, et encore moins qu’on aide les autres à avancer.

      Bien à toi,
      Fred

  3. Yannick A. R. FRADIN a écrit

    Cet article ajouté aux deux autres sur les 14 raisons me font me demander mentalement : mais qu’est-ce que j’attends pour faire mon blog? « A la fin de 2ème article sur les 14 raisons de tenir un blog, vous dites très justement qu’un blog ne se construit pas du jour au lendemain. « Commencez dès aujourd’hui. Demain, il sera trop tard, et vous le regretterez. » Ce n’est pas facile de se lancer, mais si on ne le fait pas, ça ne se fera pas tout seul. Merci pour ces articles motivants et éclairants sur l’utilité (la nécessité même) de tenir un blog, de l’alimenter, de le faire vivre, et d’en faire un outil sérieux et « propre ». Il ne me reste plus qu’à me retrousser les manches et essuyer des plâtres pour améliorer ce qui sera peut-être un blog que des gens viendront voir. Pfiou, quel travail que la communication en amont avant de se mettre à publier. Travail intéressant mais un peu effrayant parfois, et surtout très chronophage. Ceci dit, c’est un challenge intéressant à relever. Quitte à éventuellement regretter un jour, mieux vaut regretter d’avoir échoué que de n’avoir rien fait ! J’avais commencé à réfléchir sur trois blogs, que j’avais créés mais pas diffusés, histoire de me familiariser un peu avec la gestion de ce genre d’outil, outil qui soit à même de proposer un minimum de référencement et de confort d’utilisation. Cela aide aussi à réfléchir aux contenus qu’on veut y mettre. Ces trois blogs sont restés figés depuis des mois, mais au moins auront-ils apporté une saine réflexion et une première expérience. Allez, je prends un peu de votre énergie et de votre bon-sens et je vais mettre les mains dans le cambouis. Ce soir, je jette un oeil à ces trois ébauches d’observation, et demain je fais un choix réfléchi et définitif, je crée l’ensemble, et publie au moins un premier article, et zou je lance ce blog tout maigrichon en pâture sur le net. Je serai plus motivé à l’améliorer et l’enrichir s’il est visible que s’il n’est pas diffusé. Le plus dur, paraît-il, c’est de se lancer 🙂 Une fois fait, c’est de maintenir le cap !

    • Yannick A. R. FRADIN a écrit

      Bonsoir, petit retour d’expérience suite à mon dernier message. J’ai donc créé mon blog d’auteur le 16 novembre 2015. Ca fait tout juste trois semaines. Je n’ai à ce jour posté que 16 articles, mais ça commence à ressembler à quelque chose, et je suis plutôt content du résultat. Il ne reste qu’à conserver un rythme d’alimentation correct et régulier, et proposer des contenus pertinents pour donner envie à des lecteurs de venir, de s’attarder, puis de revenir. Chose amusante, je vois dans le « trafic » que des internautes français, mais aussi américains, suisses, belges et ukrainiens sont arrivés sur mon blog. N’ayant encore rien fait de particulier pour le référencer, je me demande vraiment comment ces « visiteurs » sont arrivés là ! En tout cas, c’est un bon outil de réflexion, de positionnement professionnel et de promotion. Mon blog va grossir petit à petit, et j’espère voir des commentaires fleurir progressivement sous les articles. Si vous souhaitez jeter un oeil à ce blog tout récent, voici l’adresse : http://yannickarfradin-auteur-fantasy.blogspot.fr
      Merci en tout cas Fred pour votre énergie et vos articles, qui ont tous deux contribué à m’aider à franchir ce pas.

  4. PICOLE a écrit

    Tout d’abord, bravo pour votre blog, je suis tombé dessus par hasard, et quelle mine d’informations ! Encore merci de partager vos expériences !

    J’ai cependant une question. Comme le monsieur du dessus, j’hésite depuis longtemps (mais moi je n’es pas encore franchit le pas) de faire un blog autour de mon livre et de son univers.

    Moi, j’aime écrire, j’écris depuis que je suis gamin et j’ai publié un livre à mes 20 ans (mais je suis passé par une maison qui m’a bien … je pense ^^, mais bref, c’était il y a longtemps). Mon moteur d’écriture, c’est la lecture. J’aime que je que j’écris soit lu, tout simplement. Ma femme m’aide beaucoup, mais j’aimerai partager tout cela avec d’autres lecteurs, pour avoir des avis divergents et différents.

    Et donc, ma question est : si je publie mon livre directement sur un blog, il y a t-il des risques (hormis celui de faire moins de vente le jour J bien sur) ? Devrais-je le partager qu’à ma famille/ami ou l’ouvrir à tous ?

Rétroliens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *