Appliquez la règle des 4P pour bien vendre votre livre

marketing auto-édition règle 4P
– Appliquez la règles des 4P, et vous atteindrez tous vos objectifs de publication –

En auto-édition, l’auteur doit être multifonctions !  🙂 Étant donné qu’en plus de la casquette d’auteur, il endosse également celle d’éditeur, il a tout intérêt à assumer son nouveau statut jusqu’au bout sous peine de sérieusement compromettre le succès de son entreprise d’édition indépendante. Et parmi toutes les compétences que l’auteur auto-édité doit posséder, qui, je le précise, sont toutes aussi importantes les unes que les autres, il y a le domaine du marketing. Sans marketing, pas de vente ! Votre ouvrage peut avoir toutes les qualités d’un best-seller en devenir, si vous ne maîtrisez pas le marketing, j’irais jusqu’à dire qu’il est inutile de l’écrire.

À part pour les quelques-uns qui écrivent sans autre intérêt que pour le plaisir, un livre est fait pour être lu. Par le plus grand nombre ! Et chaque chose a un prix… 😉

Alors afin de mettre toutes les chances de succès de votre côté, je vais vous dévoiler aujourd’hui une règle qui vaut de l’or : la règle des 4 P !

 

C’est quoi, les 4P ?

 

La règle des 4 P est la déclinaison du concept de marketing-mix. Ce concept consiste à analyser les marchés en répartissant et regroupant, en quatre catégories distinctes, l’ensemble des outils à disposition d’une entreprise (oui, se lancer dans l’auto-édition, c’est une entreprise !) pour atteindre ses objectifs auprès d’un marché-cible :

marketing ecrire et s'enrichir2

Les 4 P sont ainsi le cœur du marketing. Pour vendre vos écrits, vous devez avoir un support (livre imprimé ou numérique), lui établir un prix adéquat, le distribuer et en assurer la promotion.

À l’instar des ingrédients d’une recette d’un gâteau, chaque P doit être savamment dosé afin d’obtenir un juste équilibre et le meilleur résultat final possible. Et tout comme dans le domaine culinaire, le dosage se fait grâce à l’apprentissage, la mise en pratique, le retour d’expérience, et l’expérimentation. Le marketing-mix peut ainsi être considéré comme l’art de choisir, de combiner, parmi un ensemble de moyens disponibles, ceux qui permettront d’améliorer l’offre faite aux consommateurs et d’atteindre les meilleurs résultats par rapport aux objectifs fixés.

 

Vous l’aurez compris, la règle des 4 P est une règle de marketing qui trouve toute sa place dans l’auto-édition ! Dans l’optique de votre réussite et afin d’optimiser les ventes de vos livres, vous devez prendre des décisions relatives aux politiques de prix, produit, distribution et promotion, et rechercher la meilleure combinaison des 4 P.

Analysons maintenant plus en détails ces P en cohérence avec votre activité d’auteur indépendant.

 

Les 4 P et l’auto-édition

 

  • Product (produit)

De manière générale, le concept de « produit » représente l’ensemble des matières ou services permettant d’apporter à des clients une satisfaction ou des avantages.

Ainsi, la politique « produit » représente l’ensemble des caractéristiques intrinsèques de vos ouvrages, à savoir :

    • Qualité du contenu (le style d’écriture, les illustrations…)
    • Qualité de « l’emballage » (principalement le design de la couverture)
    • Choix du support (version numérique, imprimée, sur CD/DVD…, et dans le cadre d’un ouvrage imprimé, de son format, de son façonnage…)

 

  • Price (prix)

La politique tarifaire du produit est la fixation du prix de vente de l’ouvrage. C’est un paramètre très délicat à définir dans le processus marketing, fonction de ce qu’est prêt à payer le client et du nombre estimé des ventes à ce montant. Vendre beaucoup à un prix moindre n’est pas forcément plus intéressant que vendre en quantité moindre mais à un prix plus élevé.

Pour l’auteur auto-édité, le prix TTC est défini suivant les paramètres suivants :

    • Valeur intrinsèque du produit
    • Valeur de la « marque » du livre (son édition, sa collection…) et de son auteur (notoriété…)
    • Positionnement sur le marché et face à la concurrence
    • Investissements et frais divers (maquette, logiciel de mise en page, graphisme…)
    • Coûts d’impression
    • Taxes
    • Remises (notamment pour les libraires)
    • Commissions aux intermédiaires de la vente (notamment en passant par les plates-formes comme Amazon)
    • Commissions sur les paiements en ligne (lorsque l’on opte pour la vente par correspondance)
    • Prix de souscription
    • Prix de lancement
    • Frais d’expédition
    • Contraintes réglementaires sur les prix (prix du livre unique…)
    • Marge bénéficiaire de l’auteur
    • Politique de garantie, de remboursement
    • Conditions de paiement (paiement en plusieurs fois…)

 

  • Place (distribution)

La distribution est l’ensemble des méthodes visant à rendre accessible vos ouvrages sur le marché-cible. Différents canaux de distribution sont empruntés par vos ouvrages pour atteindre vos clients, et nécessitent la mise en place d’une logistique, d’un lieu de stockage, de modes et de moyens d’expédition, de points de vente…

Pour un auteur auto-édité, les intermédiaires intervenant dans la distribution des ouvrages sont réduits au minimum, car l’auteur gère lui-même la distribution et la diffusion de ses ouvrages.

Les principaux points de vente d’un ouvrage sont les suivants :

    • Plate-forme de vente en ligne (Amazon, lulu.com…)
    • Librairie en ligne ou physique
    • Grande-surface
    • Page de vente perso
    • Salon du livre
    • Lien affilié

 

  • Promotion (promotion)

La promotion représente toutes les activités développant la communication et la promotion autour de vos ouvrages, afin de les faire connaître, de cibler les consommateurs et de les engager vers l’achat, notamment via les possibilités suivantes :

    • Publicité (dans les magazines, en distribuant des flyers en certaines occasions…)
    • Relations publiques
    • Salons du livre
    • Séances dédicace
    • Affiliation
    • Participation à des forums de discussion, aux réseaux sociaux
    • Blogging, site internet perso
    • Articles et interviews dans les médias (presse, radio, blog…)
    • Période de souscription
    • Mailing
    • Extrait gratuit

 

Voilà, retenez bien ces 4 P « Produit – Prix – Distribution – Promotion », ils font partie des fondamentaux du marketing à connaître.

Bien entendu, le marketing de vos ouvrages ne se limite pas à la seule application de la règle des 4 P, qui, bien que déjà très complète, n’aborde pas toutes les facettes liées au marketing. Nous aurons l’occasion d’aborder régulièrement sur ce blog le domaine du marketing de l’auto-édition, que ce soit pour approfondir davantage les 4 P ou analyser ensemble les autres leviers indispensables qui viendront doper vos ventes.

 

Et vous, analysez-vous ces 4 P avant de publier vos produits ?

 

Partagez cet article avec vos amis :Share on FacebookTweet about this on Twitter

VOTRE LIVRE MÉRITE QU'ON EN PARLE

Le marketing est un raccourci pour que
ça marche vraiment pour vous.

Abonnez-vous à la newsletter
et recevez mon guide 100% gratuit :

Les secrets jalousement cachés
des grands éditeurs pour vendre

(7 plans d'enfer qui feront de vous
un auteur auto-édité heureux)

Commentaires

    • Ecrire... et s'enrichir ! a écrit

      Bonjour zenere jc, et bienvenue sur ce blog !
      Bravo à toi pour ton ebook, qui je suis sûr est très utile pour tous ceux qui souhaitent s’expatrier au Québec.
      C’est une excellente initiative que tu as eu. J’espère que que d’autres ebook suivront…
      A bientôt.

    • a écrit

      Bonjour Sevy,
      Perso, je ne dépasserais pas 1 semaine, voire 5 jours ou moins.
      Si tu donnes trop de temps aux gens, ils risquent de repousser leur commande jusqu’à ne jamais la passer.
      Et tu perds la « notion d’urgence ». Un lancement, c’est comme une fête. C’est bref. Sinon ça perd son souffle.

Rétroliens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *