Découvrez la « patte » Pixalib et publiez la Beauté

Pixalib
– « Des livres publiés par des auteurs créatifs et passionnés ! » –

Vous créez ce que l’on appelle de « beaux livres » ?

Ouvrez grands vos yeux, cette interview est pour vous.

J’accueille Allison de la plateforme Pixalib.

Le concept de cette plateforme à de quoi séduire. Et sa réputation commence à faire du bruit…

Quelle est la « patte » Pixalib ? Quels sont ses atouts ? En quoi peuvent-ils vous aider à réaliser votre projet de publication ?

Allison vous dit tout…

 

Fred : Bonjour Allison et bienvenue sur ce blog !

Allison : Bonjour Fred et merci de nous donner l’opportunité de présenter Pixalib !

 

Q1. Fred : Dîtes-nous : c’est quoi, Pixalib ?

Allison : Pixalib est une plateforme de publication de beaux livres. Elle met en relation directe les auteurs et les lecteurs, à un prix de marché abordable.

Notre objectif est simple : permettre aux milliers de créatifs de s’exprimer, créer, publier et vendre leurs créations à leur communauté et à tous les amateurs et amoureux de la même passion.

Le tout sans avoir à attendre une appréciation extérieure leur donnant le feu vert et les moyens de le faire : sur la plateforme Pixalib.com, vous pouvez créer et vendre votre livre, le tout très facilement et sans aucun investissement financier.

 

Q2. Fred : Avez-vous la « casquette » d’éditeur ? Les auteurs que vous accompagnez doivent-ils céder leurs droits ?

Allison : Nous ne sommes pas un éditeur. Nous sommes une plateforme d’auto-édition et nous mettons à disposition plusieurs services à destination de nos auteurs allant de la création de leur livre jusqu’à la distribution en passant par la promotion.

Pixalib n’étant pas une maison d’édition, il n’y a pas de transfert de droits.

Par ailleurs, nous avons commencé à collaborer avec des micro-maisons d’édition, pour leur proposer de rééditer à la demande des livres épuisés ou pour tester de nouveaux livres. Notre rôle n’est donc pas de les remplacer, ou de leur faire concurrence, mais d’offrir de nouveaux outils à tous les acteurs de l’édition.

 

Q3. Fred : J’ai appris que Pixalib évolue. Pouvez-vous nous confirmer que votre priorité est toujours la publication de « beaux livres » ? Ou acceptez-vous aussi d’autres « formats », comme les romans ou les recueils de nouvelles ?

Allison : Pixalib a commencé par l’impression à la demande de beaux livres. Avec l’objectif de mettre au point des outils d’édition et d’impression digitale pour des photographes exigeants.

Derrière pixalib.com, il y a beaucoup de développement informatique sophistiqué.

Notre système d’impression à la demande étant au point, nous développons maintenant notre plateforme de vente. Le cœur de notre credo ? La mise en relation directe des auteurs et des lecteurs. La fabrication de beaux livres, belles photos, couleurs de qualité, beau papier, reliure cousue, est notre point fort.

Nouveauté, nous entrons dans la catégorie du roman en proposant des romans de qualité, avec rabat, papier haut de gamme et format libre, ce qui permet à tout créatif de choisir exactement le format qu’il souhaite. C’est une contrainte de moins pour les auteurs.

 

Q4. Fred : De façon précise, quels outils et services proposez-vous aux auteurs auto-édités ?

Allison : Tout d’abord, Pixalib évite aux auteurs de dépenser des mille et des cents avant d’avoir vendu leur premier livre. Pas d’investissement préalable, pas de stock, pas d’invendu.

Pixalib est une vraie boite à outils. Nous mettons à disposition des auteurs des outils de création afin qu’ils puissent faire leur livre et penser leur composition comme ils le souhaitent.

Nous proposons aussi des outils de promotion et de distribution. En termes de promotion, il s’agit de la visionneuse et des liens qui peuvent être exportés sur tout support et des flyers gratuits dans le cadre d’événements. Nous relayons aussi les auteurs et leur projet sur tous nos réseaux sociaux (notre page Facebook ici).

Enfin, l’auteur dispose d’un véritable tableau de bord pour suivre toutes ses actions, ses ventes et ses commandes.

Points importants, l’accompagnement personnalisé par la PixaTeam dont bénéficient les auteurs et l’envoi à l’international en 15 jours. Les passionnés ne s’arrêtent pas aux frontières.

 

Q5. Fred : Tout le monde peut vous contacter, même les « auteurs amateurs » ?

Allison : Fred, c’est exactement la question que m’a posée un auteur il y a quelques jours ! Ce serait triste de publier uniquement des professionnels. Et à partir de quel critère passe-t-on d’amateur à professionnel ? Jusqu’à maintenant, notre meilleure vente est Thomas Calvanico, un « amateur » qui ne savait pas encore il y a trois mois qu’il allait publier et vendre un livre ! Il vient de commencer son second livre.

 

Q6. Fred : Quelle rémunération ou quel pourcentage sur les ventes reçoit un auteur qui collabore avec Pixalib ?

Allison : Un auteur est assuré de recevoir 20 % sur le prix de vente dès la première vente. Nous souhaitons que nos auteurs vendent. Aussi, nous avons construit une base de données de prix de référence sur le marché pour les livres selon le domaine et le format. Nous conseillons à nos auteurs un prix de vente cohérent avec les prix constatés sur le marché et bien ancrés dans la tête des lecteurs.

Sur la base de ce prix, nous pratiquons le partage complet de marge entre l’auteur et Pixalib. Les coûts de production d’un livre coûtent en moyenne 60 % du prix du livre. Nous partageons 50/50 la marge restante, ce qui permet donc à l’auteur de recevoir une marge de 20 %.

 

Q7. Fred : Pour une clarté totale, quel est le coût d’impression d’un beau livre ? Pouvez-vous nous donner un exemple détaillé ?

Allison : Les coûts de production se montent à 60 % du prix du livre. Prenons par exemple un format A4 de 40 pages, couverture rigide, reliure cousue : le prix de vente conseillé est de 15.20 euros. Le coût de production est donc de 9.12 euros (15.20×0.6).

 

Q8. Fred : Vous pratiquez l’impression à la demande. De ce fait, un auteur peut-il acheter un stock de son livre à « prix réduit » ? Pour – par exemple – le vendre sur Amazon ou lors d’un événement ?

Allison : Bien sûr, les auteurs sont tout à fait libres de démarcher des librairies, vendre sur Amazon ou sur d’autres plateformes…

Nous les accompagnons dans leurs besoins en quantités plus importantes. Cela signifie une baisse du coût à l’impression que l’on répercute à l’auteur.

 

Q9. Fred : Avez-vous une stratégie bien définie pour épauler un auteur dans son projet d’édition ?

Allison : La PixaTeam accompagne ses auteurs avec des guides à chaque étape du processus (page de vente, teasing prépromotion, promotion de leur livre). À chaque étape nous envoyons un email à l’auteur pour l’aider à structurer sa promotion, et profiter de l’expérience des autres. Et sur pixalib.com il y aura bientôt l’intégralité du guide de promotion. L’auteur peut nous solliciter à tout moment car joindre la PixaTeam est très facile.

 

Q10. Fred : En quoi Pixalib est-il unique ? Et quel message passer aux auteurs pour qu’ils soient conquis par votre offre ?

Allison : Notre message est simple : Pixalib privilégie le contact humain. Lorsqu’il s’agit de créer un livre, c’est toute une aventure qui commence. La PixaTeam, dont je fais partie, accompagne ses auteurs dans leur démarche, de la création à la vente.

Pixalib est plus qu’une interface de vente. C’est une véritable communauté qui permet aux auteurs et aux lecteurs de rentrer en contact et d’échanger. Qui n’a pas rêvé de contacter son artiste ou auteur favori ?

Pixalib c’est aussi l’accès à un Édition Hub où des professionnels aident les artistes à mettre en page, animer leurs réseaux, traduire leur livre pour une diffusion mondiale. Et donc pour gagner en visibilité.

Enfin, nous promouvons une solution « éco-friendly » : Pixalib a construit un réseau d’imprimeurs à travers le monde. Les livres sont imprimés à la demande au plus près du lieu de livraison, ce qui limite les transports. De plus avec l’impression à la demande, fini la distribution et la destruction des invendus.

 

Q11. Fred : Pixalib a été créée en 2013, c’est donc une plateforme très jeune. Quelles sont vos ambitions pour continuer à « séduire » les auteurs ?

Allison : Pixalib ambitionne de devenir la plateforme de référence d’édition de tous les contenus de niches, par des passionnés pour des passionnés.

 

Fred : Allison, je vous remercie de nous avoir présenté votre concept. À bientôt.

Allison : Fred, cela a été un véritable plaisir. Merci à vous.

 

Partagez cet article avec vos amis :Share on FacebookTweet about this on Twitter

VOTRE LIVRE MÉRITE QU'ON EN PARLE

Le marketing est un raccourci pour que
ça marche vraiment pour vous.

Abonnez-vous à la newsletter
et recevez mon guide 100% gratuit :

Les secrets jalousement cachés
des grands éditeurs pour vendre

(7 plans d'enfer qui feront de vous
un auteur auto-édité heureux)

Commentaires

  1. Ariel Koslan a écrit

    Bonjour Fred,

    Comme à ton habitude, excellent article. Précis. Novateur. Instructif. Utile.
    Un vrai travail de pro.
    Merci à toi.

    Ariel

  2. a écrit

    Wow ! Je ne connaissais pas du tout, c’est très alléchant !
    Super concept, on dirait 😉
    Si en plus Pixalib s’ouvre aux romans, c’est parfait ! Car la team semble avoir compris que parfois, on a envie d’imprimer de façon jolie (avec rabats etc.), ce qui n’est pas possible à ma connaissance avec l’impression à la demande, somme toute traditionnelle dans sa présentation du livre.
    Une fois encore, merci Fred pour ce filon 😉
    Marjorie Loup

  3. Cadet a écrit

    Bonjour. J’aimerais savoir quel logiciel employer pour éditer une pièce de théâtre en alexandrins (du style de Cyrano de Bergerac dans la facture, beaucoup de personnages parlant et s’interrompant les uns les autres, le vers étant haché en 4, 5 voire 6 parties ? ) Vaut-il mieux mettre le nom du personnage à gauche et le texte ensuite; ou bien le personnage au milieu et le texte en-dessous ? J’ai adopté la première solution, mais ai abrégé les noms et ce peut être agaçant lorsqu’ils sont nombreux. J’espère que j’ai été clair… Merci pour la suite donnée à ce message. Très cordialement
    Gérard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *