Sans cet ingrédient capital, vous échouerez !

pousser des ailes écrire et s'enrichir

Régulièrement, je reçois des mails d’auteurs qui rencontrent des obstacles dans leur projet d’écriture et de publication. Et trop souvent, je perçois dans leurs propos une attitude fataliste face aux problèmes qu’ils rencontrent, face au succès qui leur échappe (pour l’instant).

Mais, entre vous et moi, je souhaite qu’une chose soit claire : vous êtes auteur auto-édité. Ce qui signifie que vous êtes un entrepreneur.

Vous ne le croyez pas ?

Pourtant, n’avez-vous pas un projet, des objectifs à atteindre ? N’avez-vous pas envie de réussir, de rencontrer le succès ?

Votre parcours d’auto-publication est jalonné de différentes étapes, de l’idée à la commercialisation et la gestion. Vous choisirez peut-être de vous entourer de bonnes personnes, qui vous aideront dans les domaines que vous maîtrisez moins bien (graphisme, relecture, formatage, marketing…).

Ainsi, vous menez une véritable petite entreprise, avec un budget à gérer, des comptes à tenir, voire des factures à établir. Et dans cette entreprise, c’est vous qui êtes à la barre.

Oh ! ne soyez pas effrayé pour autant ! Cela n’a absolument rien d’insurmontable. Je le fais, d’autres le font. Alors, vous pouvez le faire.

Le tout, c’est de posséder les bons outils, les bons ingrédients.

Parmi ces ingrédients, un est plus important que les autres. Sans lui, votre projet est voué à l’échec. Irrémédiablement.

Cet outil, je vous le dévoile : c’est votre ENTHOUSIASME

 

C’est quoi, l’enthousiasme ?

 

Nous entendons régulièrement le mot « enthousiasme ». Mais finalement, que veut-il dire ?

Selon Wikipedia, le mot enthousiasme « […] signifiait à l’origine inspiration ou possession par le divin ou par la présence d’un dieu ; le terme sous-entend une communication divine. » Ainsi, historiquement, « un enthousiaste est une personne possédée par un dieu ».

« L’enthousiasme est le Dieu intérieur qui mène à tout » Pasteur

Aujourd’hui, le sens du mot enthousiasme est plus terre à terre, et signifie « une dévotion complète à un idéal, une cause, des études ou une quête, qui se traduit par de la joie et de l’excitation. Parfois, et avec un sens péjoratif, il implique un esprit partisan, aveugle aux difficultés et sourd aux arguments adverses. »

Oui, c’est exactement cela. L’enthousiasme, c’est un état d’esprit positif impliquant une dévotion complète dans votre quête de la réussite.

Des personnes enthousiastes, vous en avez déjà rencontré. On les remarque, ça saute aux yeux. Ces personnes ont le sourire, marchent avec entrain, dégagent de l’assurance, vous serrent la main avec vigueur.

Elles disent « Bonjour » avec l’œil qui pétille, avec engouement. On sent tout de suite qu’elles n’ont peur de rien, qu’elles sont animées d’une détermination et d’une force à toute épreuve. Elles vivent avec passion !

Cela vous parait encore abstrait ? Alors, étudions concrètement le pouvoir de l’enthousiasme dans votre activité d’auto-édition.

 

Pourquoi devez-vous être enthousiaste pour réussir là où les autres échouent ?

 

Écrire et publier un livre exige de vous de l’investissement, de l’implication. « Ça ne se fait pas tout seul », comme on dit. N’oubliez pas qu’en optant pour l’auto-édition, vous endossez les multiples casquettes de l’éditeur.

Inévitablement, comme dans tous les projets de la vie, vous rencontrerez des difficultés. Et il y aura toujours des domaines que vous maîtriserez moins. Il peut s’agir de l’élaboration de la couverture de votre livre, du choix du titre, du formatage, de la promotion…

Mais là n’est pas le problème, et il est tout à fait normal que vous rencontriez des obstacles.

Le problème, c’est dans votre façon d’aborder ces difficultés. N’oubliez pas que ce ne sont pas les évènements de votre vie qui façonnent votre personnalité, mais la façon dont vous y réagissez. Ainsi, deux possibilités s’offrent à vous :

  • soit – comme la majorité des personnes – vous prenez les obstacles avec fatalisme, vous baissez les bras et vous enterrez vos rêves,
  • soit vous adoptez une attitude positive, et vous vous nourrissez des obstacles comme des opportunités pour mieux rebondir et poursuivre votre chemin immuable vers le succès.

La différence entre ces deux comportements, c’est votre enthousiasme !

Grâce à lui, vous avez la motivation nécessaire pour surmonter tous les obstacles qui se mettent en travers de votre chemin. Votre enthousiasme à toute épreuve vous donne l’énergie et la volonté d’aboutir votre projet, et surtout, de l’aboutir avec succès.

Pendant tout votre parcours d’écriture et de publication, votre enthousiasme est votre carburant. Il doit vous transcender, décupler et mobiliser votre énergie pour déplacer des montagnes. Oui, l’enthousiasme déplace des montagnes. Et plus la montagne est haute, plus votre enthousiasme est puissant.

« Rien de grand n’a jamais pu être réalisé sans enthousiasme. » Ralph Waldo Emerson

L’enthousiasme recèle une force absolue. Un souffle puissant qui vous soulève et vous fait pousser des ailes. Grâce à lui, RIEN ne peut vous arrêter dans votre ambition de réussir et de concrétiser vos rêves.

 

Ne vous laissez pas influencer par les briseurs de rêves

 

Notre société actuelle est basée sur les peurs. Le pessimisme, la morosité et le défaitisme.

Que cela ne vous serve pas d’excuses ! Ce n’est pas parce que votre voisin se plaint à longueur de journée que vous devez vous laisser influencer par ses ondes négatives.

Vous n’êtes pas votre voisin. Et vous valez bien plus. Vous êtes une personne ambitieuse, qui a la gnac, qui veut réussir ses projets et réussir sa vie. Oui ou non ?

Mais comment faire, lorsqu’à peine vous exprimez vos ambitions, que Pierre, Paul et Jacques vous assènent leur :

– « Tu n’y arriveras pas ! »

– « Crois-moi, j’en ai déjà entendu des comme toi. Et ils ont tous rapidement déchanté. »

– « Je suis réaliste, moi. Et crois-moi, tout cela n’est pas pour toi. C’est comme ça. »

– « Fais comme ton frère, et garde ta planque et ton salaire dans l’entreprise Tartenpion. »

– « Oh ! tu sais, dans notre époque difficile, tu pourrais déjà t’estimer heureux d’avoir un toit et un salaire. Alors, ne gâche pas tout, et ne détruit pas ta famille. »

– « On ne fait pas toujours ce qu’on veut, dans la vie. Tu crois que moi, j’aime mon travail ? »

« La plus grande faillite d’un être humain, c’est de perdre son enthousiasme. » Anonyme

C’est dur (et surtout moche) d’entendre cela, n’est-ce pas ? Je sais de quoi je parle, je l’ai entendu des dizaines de fois. Et je continue de l’entendre, depuis que j’ai pris la plus belle décision de ma vie.

Il est alors très facile de se dire :

– « Ils ont raison, je n’en suis pas capable. »

– « Je suis nul, je n’y arriverai pas. »

– « De toute façon, je n’ai jamais de chance. »

Mais laissez-moi vous rassurer : ces « diseurs de bonnes paroles » ne sont que de parfaits exemples de ceux qui ont échoué dans leur vie. Des exemples de ceux qui sont frustrés de ne pas avoir eu le courage de se lancer, de prendre des décisions et des virages dans leur vie, et qui maintenant jalousent ceux qui réussissent. Quand on rate sa vie, c’est toujours plus agréable d’entendre le malheur des autres, non ?

Vous, vous êtes différent. Vous, vous voulez réussir !

Alors, tournez le dos aux pessimistes et autres briseurs de rêves. N’écoutez pas ces âmes perdues, dont les propos ne feront que vous dévaloriser, et faire perdre l’estime que vous portez de vous-même et en vos rêves.

Et que ce soit bien clair entre nous : vous en êtes capable. Vous en avez les capacités. La chance n’a rien à voir là-dedans, ni même votre instruction, et encore moins votre âge. Ce ne sont que des excuses qu’utilisent ceux qui n’ont pas d’ambitions dans la vie.

 

Décidez MAINTENANT d’être enthousiaste !

 

Voici la base d’un état d’esprit enthousiaste : vous devez impérativement avoir la foi dans votre projet. La certitude que vous atteindrez vos objectifs. Si vous ne croyez en vous et en votre projet, vous n’y arriverez pas. Le doute n’est pas permis. N’acceptez jamais – je dis bien jamais – l’idée même de l’échec.

Et le meilleur moyen d’avoir foi en son projet, c’est de passer à l’action !

En sautant dans le grand bain, et en prenant le chemin menant à vos buts, vous allez susciter de l’enthousiasme dans votre esprit. Cet enthousiasme va entretenir votre foi, qui elle-même va booster votre motivation selon un cercle vertueux. Alors, plus rien ne peut vous retenir dans votre quête du succès.

Maintenant que vous êtes lancé, ne regardez plus derrière vous. Oubliez vos peurs, les excuses, vos échecs. L’avenir vous appartient.

 

Que faire pour alimenter votre enthousiasme ?

 

Bien sûr, il pourra toujours arriver des moments de « moins bien », par exemple, lorsque vous subirez le syndrome de la plage blanche. Alors, pour entretenir votre enthousiasme, focalisez-vous sur votre objectif, et lui seul. Gardez le cap, et fixez le sommet de votre montagne. Surtout, ne vous retournez pas, et conservez votre farouche conviction dans le succès de votre projet.

Rappelez-vous quelles sont les motivations qui vous ont décidé à vous lancer (faites une liste), et visualisez les résultats que vous obtiendrez quand vous aurez réussi. Vous devez avoir une vision claire de vos buts.

N’hésitez pas à scotcher au coin de votre écran d’ordinateur une carte postale représentant l’aboutissement de votre réussite. Cela peut « tout simplement » être une représentation de vous heureuse, puissante. Ou alors une plage de rêve, une nouvelle maison… Une image vaut mille mots.

Et chaque matin, répétez : « Je suis heureux et enthousiaste. » Répétez, encore, encore et encore. L’enthousiasme doit transpirer à travers tous les pores de votre peau.

« Cultive ton enthousiasme comme une plante merveilleuse. » Léon Daudet

Enfin, entourez-vous d’un environnement enthousiasmant. Dans cet environnement, j’entends des lectures d’œuvres motivantes. Napoléon Hill a écrit d’excellents livres de développement personnel qui boosteront votre envie de réussir. Citons par exemple « Le succès par la pensée constructive ». J’estime que la lecture de ce chef d’œuvre est indispensable pour toute personne qui ambitionne de réaliser ses rêves.

Mais aussi et surtout, entourez-vous de personnes optimistes. Des personnes passionnées, joyeuses, encourageantes, et elles-mêmes entreprenantes. Leurs ondes positives boosteront votre énergie et votre envie.

 

Vous l’avez compris, l’enthousiasme est un art de vie qui vous ouvrira les portes du succès dans votre projet d’écriture. Si vous visez la réussite, en aucun cas vous ne pouvez négliger cet ingrédient capital.

« Le vrai secret du succès, c’est l’enthousiasme. » Walter Percy Chrysler

Apprenez à le cultiver, et le faire grandir ! Alors, rien ne pourra vous arrêter, et vous réussirez tout ce que vous entreprendrez.

La vie est courte. Vivez-la avec enthousiasme.

 

Et vous, êtes-vous enthousiaste ?

Crédit photo : Stanislav Odyagailo

 

Partagez cet article avec vos amis :Share on FacebookTweet about this on Twitter

VOTRE LIVRE MÉRITE QU'ON EN PARLE

Le marketing est un raccourci pour que
ça marche vraiment pour vous.

Abonnez-vous à la newsletter
et recevez mon guide 100% gratuit :

Les secrets jalousement cachés
des grands éditeurs pour vendre

(7 plans d'enfer qui feront de vous
un auteur auto-édité heureux)

Commentaires

  1. a écrit

    J’ai tendance à demeurer une indécrottable pessimiste, aussi votre article m’a fait beaucoup de bien en le lisant : merci pour votre aide ! C’est agréable d’écouter (ou de lire, mais là j’ai vraiment eu l’impression d’écouter) une personne positive, enthousiaste, qui a foi en la vie. Comme vous le dites, il y a malheureusement tant de personnes qui nous découragent, consciemment ou pas… Je vais cet article conserver sous la main, pour pouvoir le relire les jours de « moins bien » ! Merci beaucoup.

    • Fred a écrit

      Bonjour Stéphane,

      Peu importe ce que tu écris. L’important, c’est que tu adoptes une attitude enthousiaste dans ton projet, quel qu’il soit.

      A bientôt,
      Fred

  2. a écrit

    Héhé, je vois que la décision que tu as prise t’a galvanisé !!! Rien de mieux que d’être plein d’enthousiasme pour écrire un article sur ce sujet ! C’est communicatif, je trouve !
    Christian Godefroy disait de l’enthousiasme que, parce qu’il est communicatif justement, il donne envie aux autres de concourir à notre réussite 😉 Du coup, on n’est plus tout seul et on peut recevoir des coups de pouce inattendus.
    Après, il est vrai qu’une attitude intérieure positive face aux difficultés est quelque chose qui se cultive et qui (heureusement) s’apprendre ! J’ai arrêté de fréquenter certaines personnes qui étaient pessimistes face à mes projets d’autoédition alors qu’elles n’en avaient jamais fait elle-mêmes l’expérience… Ce n’est pas constructif 😉
    A+
    Jérémie

    • Fred a écrit

      Bonjour Jérémie,

      Oui, Christian Godefroy dégageait un enthousiasme débordant, et oeuvrait beaucoup pour véhiculer son état d’esprit positif autour de lui.
      L’enthousiasme est contagieux, et c’est tant mieux 😉

      Et comme tu le dis, cela nécessite bien souvent de faire le « tri » dans son entourage, et de s’éloigner des esprits négatifs pour sa rapprocher des personnes motivantes.

      A bientôt Jérémie,
      Fred

  3. Dominique BARON CHASSIGNOL a écrit

    Tout à fait d’accord avec toi. Que chaque obstacle soit un ressort pour rebondir. C’est d’ailleurs le thème du livre que j’ai publié, sur un sujet pourtant sévère : le cancer.

    Dominique

    PS. Il me semble reconnaître l’enseignement des séminaires Dale Carnegie. Est-ce que je me trompe ? Cordialement.

    • Fred a écrit

      Bonjour Dominique,

      En effet, Dale Canergie mentionne souvent l’enthousiasme que doit posséder toute personne qui souhaite réussir.
      Mais à vrai dire, tous les grands entrepreneurs citent l’enthousiasme comme l’ingrédient principal du succès, qu’il s’agisse de Dale Canergie, Napolen Hill, Christian Godefroy ou Guy Kawasaki pour ne citer qu’un échantillon des plus connus.

      A bientôt,
      Fred

  4. Ouerk a écrit

    Bonsoir Fred , je vous dis tout simplement merci . Je pense également qu ‘ un environnement adéquat est plus que nécessaire pour avoir des idées positives ?
    Salutations .

  5. GREMIGNI a écrit

    Bonjour,
    Cela fait maintenant 2 mois que j’ai commencé l’écriture d’un roman. J’ai écrit à peine 40 pages format A4 Word soit environ 25000 mots. Je consacre à la frappe de ce livre 1 heure par jour, je sais ce n’est pas beaucoup. Cependant en pensée j’y dédie énormément de temps, en fait une bonne partie de la journée je pense aux scènes de mon roman. J’en connais déjà le déroulement du début à la fin, mais cela ne m’empêche pas de le peaufiner. De de nouvelles idées me viennent sans arrêt à l’esprit, je m’empresse de les noter dans un fichier à part, le moment venu j’y puiserai dedans. J’ai déjà fait plusieurs relectures de ce que j’ai écrit , j’ai fait des rajouts et des corrections. Je vais peut-être en faire sursauter plus d’un, ce que j’ai tapé jusqu’à présent me plait beaucoup, il y a des scènes très amusantes, en me relisant parfois j’attrape le fou rire, pour l’instant. Ce roman comportera des scènes dramatiques, je dois avouer que lorsque j’y pense j’en ai les larmes aux yeux, je me demande si c’est normal. Comme je suis têtu j’irai jusqu’au bout du développement tant pis si je dois user des boites entières de mouchoirs. L’écriture de ce roman m’enthousiaste beaucoup, je prends plaisir à son élaboration.

    • Fred a écrit

      Bonjour Gremigni,

      25.000 mots en 60 jours, c’est déjà un très bon début.
      Vous êtes assidu dans votre travail d’écriture, vous vous y impliquez avec enthousiasme, vous êtes organisé : voilà d’excellentes bases pour réussir !

      Je vous souhaite le meilleur pour votre publication à venir…
      Fred

  6. a écrit

    Bonjour Fred,
    Outre que la photo est magnifique, j’ajouterais à l’enthousiasme, la persévérance « envers et contre tout » : « y croire » peu importe ce que pensent les autres. Faire confiance à l’Univers, car si notre cause est juste, Il nous envoie la réponse juste au bon moment. Un proverbe zen le dit « Tout poison se transforme en élixir »… parfois c’est long !
    Avons-nous déjà vu une « piquette » se transformer en grand cru par magie…
    J’ai bien connu l’action de Christan Godefroy dont certains bureaux étaient tout près de chez moi, en son temps il m’a beaucoup inspiré : d’ailleurs je conserve et applique encore ses règles de marketing pour la VPC.
    Bon courage à tous et à toutes, l’été est propice à l’inspiration…

    • Fred a écrit

      Bonjour Michelle,

      Vous avez raison de préciser l’importance capitale de la persévérance, et de la patience.
      Mais si enthousiasme il y a, la persévérance devient alors naturelle.

      Fred 😉

  7. Alice a écrit

    Bonsoir Fred,
    Tu as le don de transmettre l’enthousiasme. Dés que je me suis trouvée à ton contact à travers « écrire et s’enrichir, savez vous que vous êtes quelqu’un d’important, » j’ai senti le courage, et la force de me lancer dans cette aventure d’écrire un livre, MON livre. Tes mots sont comme un fluide, qui pénètrent dans tout mon être, pour booster ma créativité, ma confiance en moi, la foi en mes capacités. Merci Fred

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *